En mai, les semis, on s'y met !

En mai,  les semis, on s'y met !

Il est arrivé LE mois propice pour semer et planter en vue de récolter pour bien conserver.

Pour savourer les meilleurs fruits et légumes, il est important de bien respecter la saisonnalité des semis et des plants. Mais qu’est-ce qu’un semis ? C’est mettre dans une terre préparée à cet effet des graines ou des semences alors qu’un plant est déjà une petite plante. Dès les Saints de Glace passés, c’est à dire après le 13 mai, toutes les conditions sont rassemblées pour que tout pousse au mieux. Alors dès qu’il fait plus doux et que le risque de gelée est passé, il faut s’activer si vous voulez récolter en abondance pour réaliser de bonnes conserves maison !

 

En mai, je ne sème pas que ce qui me plait :

Semis en pleine terre : courges, potirons et autres cucurbitacées, maïs, haricots, salades d’été, brocolis, choux, navets, carottes, radis, panais, basilic…

Plantations en pleine terre : tomates, courgettes, potirons, concombres, aubergines, melons, courges, pommes de terre, menthe, ciboulette, thym, estragon…

 

Même sur son balcon, on peut récolter ce que l’on a semé ! Il suffit juste de s’adapter. Dans vos jardinières, nous vous conseillons des fruits et légumes plus petits, moins lourds, qui ont besoin de moins de place pour s’épanouir comme par exemple les radis, les tomates cerises, les herbes aromatiques, les mini-concombres, les fraises, la menthe, la roquette…

Vous prendrez ainsi goût aux produits frais maison et vous aurez peut-être une production assez suffisante pour commencer vos premiers bocaux de sauce tomates, pickles ou confitures.

 

Un jardin 100 % naturel et 100 % home made, c’est possible.

Si le temps est venu pour les plantations, c’est également le retour des mauvaises herbes, pucerons et autres nuisibles. Comment les prévenir de façons naturelles ? Comment s’assurer malgré tout une belle récolte ?

Quelques conseils et astuces que nous avons piochés un peu partout pour vous : 

Les astuces faites maison 

Pour éviter les mauvaises herbes, pailler avec des écorces de fèves, de cacao, des déchets de taille, tontes de gazon suivant la nature de vos sols…

Pour désherber écologiquement, rien de tel que l’eau de cuisson des pommes de terre.

Contre pucerons, cochenilles et araignées rouges, faites une décoction de savon noir et vaporisez. Autre insecticide naturel, les feuilles de rhubarbe à faire macérer, à filtrer et à pulvériser.

Vous obtiendrez ainsi de beaux produits pour concocter des conserves maison 100% naturelles.