Moins de gaspi, plus de goûts

Moins de gaspi, plus de goûts

Vous aussi ça vous arrive de voir les fêtes en grand ? En très très grand ? Du genre à vous réveiller le lendemain avec une tête dans le coton et des restes à foison ? Pas de panique, c’est un virus assez répandu en cette période de l’année : la Générosité Aigüe, ou l’envie de faire plaisir à tout le monde ! La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plein de remèdes à croquer pour ne point faire de déchets ! Ouvrez vos placards, sortez vos bocaux, voici nos astuces de fêtes anti-gaspi, maxi conserves ! 

Pour les citrons pas pressés. 

C’était à parier, les huîtres ont fait un HIT pour votre dîner. Mais ses acolytes, les citrons, sont restés en grand nombre sur le banc de touche. Pas de pression, en confiture seul ou avec quelques oranges et pamplemousses, ils joueront le premier rôle de vos prochains petits-déjeuners ! 

Saumon fumé : rira bien qui rillettera le dernier. 

Vous pensiez faire bonne pêche avec du saumon fumé, mais vos convives ont préféré nager dans les eaux de toasts concurrents : aucun problème ! Ce poisson n’est en rien rancunier et sait surfer sur le courant du frichti bien léché. Son dernier mot : les rapides et chic rillettes ! 

Volailles sans crise de foie. 

Cette année, vous avez choisi comme star des festivités une volaille bien dodue, bien charnue, et bien parfumée ? Gardez le foie, ça fera d’excellentes terrines pour les soirs de grandes messes ! 

Purée, pur bonheur ! 

Vous avez eu les yeux plus gros que le ventre et l’écrase-patate (carotte,  brocoli, chou-fleur) plus enthousiaste que l’estomac ? La solution est simple : on emmitoufle ses préparations dans des bocaux et on leur file un petit bain à 100°. Oh purée, que c’est bon d’avoir de l’avance sur les prochains dîners. 

Jackpot, il reste des carottes. 

En purée (voir plus haut), en confitures ou en apnée dans de l’eau (au naturel donc), les carottes ça dépote, et ça cocotte très bien. Voici nos 3 recettes : 

- Carottes entières au naturel 

- Confiture de carottes 

- Purée de carotte

Ça baigne pour les lychees. 

Il vous reste quelques lychees ? Offrez-leur une petite cure de sirop, ça leur fait gagner des points de vie, et vous des points miam ! 

- Fruits au sirop léger : 1 litre d’eau + 250 g de sucre.

- Fruits au sirop moyen : 1 litre d’eau + 400 g de sucre.

- Fruits au sirop lourd : 1 litre d’eau + 750 g de sucre.

Les clémentines, bonnes copines. 

Depuis que vos regards se sont croisés en début d’hiver, les clémentines et vous c’est une histoire qui roule. Mais attention, comme toute love story, il faut savoir se réinventer pour ne pas s’abîmer, et les clémentines en confitures sont les reines de la transformation, attendez un peu d’avoir testé cette recette. Deuxième coup de foudre assuré. 

Fonds de vins, petits (bocaux) canons ! 

Quelques pinards traînent leurs fonds de bouteille sur votre comptoir ? Offrez-leur une seconde vie en bocal. Ils vous le rendront bien aux prochains apéros ! 

- Confiture d'oignons au vin rouge 

- Gelée de vin de sauterne

 

Mmmmmh, ça sent bon les festivités qui se prolongent toute l’année non ?