Prendre le temps

Prendre le temps

Vous avez remarqué comme tout va de plus en plus vite ? À l’heure du digital, nous avons accès à un million de choses en une seconde et, si cela a de grands avantages, parfois toute cette instantanéité finit par nous donner le tournis. On en oublierait presque quelque chose de si simple, si évident, si nécessaire au bonheur et à notre équilibre : prendre le temps.

Parce que le luxe aujourd’hui, ce n’est pas tant d’avoir tout à portée de main, mais plutôt de s’offrir le temps de faire les choses…

D’ailleurs Gilles Clément, un grand écrivain-jardinier (oui, « meilleur job du monde » si vous nous demandez :) ), a un jour écrit que « Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l'éternité. » On trouve que c’est aussi très vrai en cuisine.

Tout d’abord parce que la cuisine, celle de saison et locale, nous impose son rythme. Il faut être patient avec les fruits et légumes, pour les déguster au meilleur moment, quand ils sont les plus croquants, les plus savoureux... Il faut aussi faire preuve d’ingéniosité (et un peu d’huile de coude !) pour les conserver. Certes, faire un bocal prend parfois un peu de temps, mais quel bonheur, quelle joie de pouvoir déguster des fraises au sirop en plein hiver non ?

Et puis ce temps passé en cuisine n’est jamais du temps perdu. La conserve c’est même un délicieux moyen de décider de son avenir et, surtout, de reprendre son temps en main. Adieu le contre-la-montre, fini de courir, grâce aux bons petits plats que l’on a préalablement mis en conserve (et qui nous attendent tout-prêts dans nos placards !), on passe à table en 2 temps 3 mouvements. Et finalement le plus long, quand on souhaite faire des pâtes à la bolognaise, c’est de faire cuire les pâtes ! On prend alors le temps de profiter du quotidien de façon plus libre, plus légère… de vivre pleinement le présent, de vivre mieux en somme.  

La conserve, c’est enfin un héritage, une transmission, une petite éternité en bocal. Ce sont les recettes que l’on partage en famille, les pépites culinaires que l’on offre à ses proches. Des bocaux qui nous ont demandé un peu de temps… mais qui nous suivent de maison en maison, de génération en génération.

Et si du coup, ce mois-ci, vous preniez le temps de réaliser les recettes de saison suivantes ? :)