Recette La potée champenoise

La potée venue de l’Est ! Riche et gourmande avec ses saucisses, son lard et son carré de porc, elle vous livrera toutes ses saveurs quand vous le souhaitez. C’est ça l’avantage de conserver.


Niveau de
difficulté

Note de la
communauté

Temps de
préparation

1 h
Temps de traitement
thermique

1 h 30


La potée champenoise

Liste des ingrédients

  • 500 g de poitrine maigre demi sel
  • 250 g de carré de porc demi sel
  • 1 chou pommé
  • 2 carottes
  • 2 navets
  • 500 g de pomme de terre à chair ferme
  • 4 saucisses
  • 1 tranche épaisse de jambon fumé
  • Sel et poivre

Nombre de personnes

6 à 8 personnes

Bocal conseillé

Les Bocaux Le Parfait Super

Bocaux Le Parfait Super

Tous les produits


Préparation

  1. La veille de la réalisation de votre recette, dessaler le lard et le carré.
  2. Préparer le chou et le couper en 4. Couper les pommes de terre si nécessaire, couper le jambon fumé en carré.
  3. Dans une grande casserole d'eau faire bouillir le chou pendant 10 minutes puis l'égoutter.
  4. Dans une cocotte, cuisiner le lard et le carré avec 3 litres d'eau, laisser bouillir 10 minutes puis ajouter les pommes de terre, les saucisses et le jambon fumé. Assaisonner puis continuer à faire cuire le tout pendant 10 minutes.
  5. Remplir immédiatement les bocaux jusqu'à 2 cm du bord. Les fermer et procéder sans attendre au traitement thermique 90 minutes à 100°C.

Au moment de servir faites réchauffer votre préparation, égouttez le tout et versez le bouillon de la potée dans une soupière. Dans un autre plat présentez la viande et les légumes afin de servir immédiatement pendant que c’est chaud.

"Pour la petite histoire… Dans les Ardennes, la pomme de terre est à la base de l'alimentation : en salade, purée, sauté…on la trouve dans beaucoup de plat typique. En 1586, le légat du Pape en avait apporté quelques tubercules en Belgique puis passèrent la frontière pour aller rejoindre les Ardennes. Dans cette région, on ne tergiverse pas lorsque c’est bon et que ça nourrit son homme. On en prend et reprend !


Noter cette recette



Une question?